Vous avez adopté un chien : conseils 

Que votre chien ou votre chiot vienne d'un élevage, d'une famille ou du refuge plusieurs conseils doivent être appliqués afin de faciliter son arrivée pour vous comme pour lui et de le préparer au mieux à sa vie future à vos côtés. Un chien peut être éduqué à tout âge !


Manger

● Si le chien a moins d'un an l'idéal est qu'il mange sa ration en deux fois, matin et soir. Par la suite vous pourrez choisir de poursuivre sur ce rythme ou de donner la ration en une fois.

● Si le chien est le seul animal de la maison et s'il n'y a pas d'enfant en bas âge, on peut choisir de lui laisser gérer sa ration seul. Sinon le chien aura un temps limité pour manger : le matin on remplit sa gamelle et on met le chien dans un endroit calme où il sera seul le temps du repas, après une demi-heure on retire la gamelle qu'elle soit terminée ou pas, il aura le reste de la ration le soir.

● On donne à manger au chien hors des moments des repas des humains.

● On ne dérange jamais un chien lorsqu'il mange. On ne le touche pas, on ne le sollicite pas.

● On ne fait jamais faire de l'exercice au chien juste après son repas (pas de jeu, pas de course, pas de longue balade) afin d'éviter un retournement d'estomac qui pourrait être fatal.

● Les aliments interdits : os de poulet ou de lapin (et en général tous les os cuits, la caféine, les raisins secs, l'aspirine (ne donnez jamais de médicaments humains à votre chien, ils peuvent être pour lui hautement toxiques), les pommes de terre, les noix de macadamia. Évitez : le lait, l'avocat, le thon en boite (trop salé), les viandes salées, les sucreries, la pâte à tarte crue (la levure qu'elle contient peut faire gonfler anormalement l'estomac), les oignons, l'ail.


Dormir

● Le chien doit avoir son endroit à lui pour se reposer ou se réfugier s'il a envie de s'isoler un peu. Le chien doit donc avoir une panière, un tapis ou un matelas qui ne servira qu'à lui. Même s'il lui arrive de grimper sur le canapé.

● On ne touche pas le chien quand il est dans son panier. Cet endroit est son refuge, il doit s'y sentir en sécurité et tranquille. S'il y a des enfants ils ne doivent jamais toucher le chien quand celui-ci est dans son panier, risque de morsure.

● En règle générale on ne touche jamais le chien quand il dort, on l'appelle par son nom avant d'entrer en contact physique avec lui.

● Le panier du chien doit être placé dans un endroit calme, pas un endroit de passage (le couloir ou près d'une porte sont à proscrire). Un coin du salon, de la cuisine sont l'idéal. Le chien peut avoir deux lits, l'un dans la pièce principale où il pourra vous voir, l'autre plus isolé. Le chien doit toujours avoir accès à son lit.


Rester seul

Savoir rester seul n'est pas forcément évident pour un chien, surtout pour un chien ayant déjà connu l'abandon. Cela doit être un apprentissage ou un ré-apprentissage afin que le chien ne développe pas de troubles du comportement tels que l'hyper attachement ou l'angoisse de la séparation. Le chien peut être angoissé par le fait de rester seul. Il peut vivre cela comme un abandon. Il fera alors des bêtises en votre absence afin de susciter chez vous une réaction quelle qu'elle soit. Celle-ci, même si elle est négative, le rassurera sur son statut de membre de la famille. Afin d'éviter des troubles du comportement tels que l'angoisse de séparation et/ou l'hyper attachement ou afin de les corriger certains comportements sont à mettre en place :

● Ne ritualisez pas vos départs et vos retours. Le chien n'a pas de notion du temps, ce n'est pas la durée de l'absence qui l'angoisse, mais votre absence en elle-même. Pas d'au revoir, pas de grosse fête au retour. Lorsque vous partez vous ne devez rien faire de plus que si vous alliez aux toilettes, lorsque vous rentrez même chose. Ce sont les rituels qui angoissent le chien dans ce cas. Le chien ne doit pas plus s'inquiéter que vous partiez travailler ou que vous partiez dans une autre pièce !

● Habituez le chien au quotidien à être suffisamment indépendant même lorsque vous êtes à la maison. Le chien ne doit pas vous suivre jusqu'aux toilettes, il ne doit pas vous "scotcher" toute la journée, il ne doit pas être en perpétuelle demande d'affection. Pour cela n'hésitez pas à le repousser s'il est trop en demande, à l'envoyer gentillement dans son panier s'il vous "scotche". Puis vous l'appelerez pour lui proposer un câlin. Le doit doit comprendre que ce n'est pas parce qu'il vous perd de vue que vous n'êtes pas là ou que vous l'abandonnez.


Se promener

● Les premiers jours le chien devra être sorti au jardin en laisse. Il découvrira le terrain et ses limites en laisse durant une bonne semaine (plus longtemps si c'est un chien craintif ou fugueur).

● Pendant au minimum deux mois le chien ne devra jamais être au jardin sans surveillance, même si le jardin est clos. Le chien va rapidement s'attacher à vous, beaucoup plus lentement à son territoire.

● Si le chien est d'une race catégorisée ou s'il se montre belliqueux vis-à-vis des autres animaux il ne devra jamais de sa vie rester au jardin seul et sans surveillance.

● Ne détachez jamais le chien en promenade avant plusieurs mois. Vous devez être certain que le chien revient dès que vous l'appelez pour cela.

● Si le chien est craintif, s'il a peur des bruits inhabituels, s'il a peur des inconnus vous ne devez pas le lâcher en promenade.

● Si le chien est extrêmement peureux utilisez un harnais plus un collier et deux laisses pour le promener. Assurez-vous que collier et harnais sont bien serrés.

● Si le chien est agressif envers les inconnus ou envers les autres animaux ne le lâchez jamais en promenade, même en rase campagne. Le moindre accident vous causerait de gros problèmes et pourrait condamner votre animal.

● Si vous perdez votre chien prévenez immédiatement la SPA, la mairie de votre commune, la gendarmerie la plus proche, les vétérinaires les plus proches.


Se faire toiletter

Attendez plusieurs jours avant de donner une douche à votre chien. La douche est toujours traumatisante pour un chien, elle ne doit pas être un premier échange avec lui, cela pourrait le braquer contre vous, ou rendre les douches futures extrêmement compliquées. Le chien doit être en confiance avce vous avant que vous puissiez le laver. Si le chien sent fort optez pour un shampoing sec ou une lotion.


Les échanges avec les enfants

Un chien ne considère pas un enfant de moins de 12 ans comme un humain mais plutôt comme un autre animal. Il n'aura pas donc le même respect naturel pour les enfants qu'il aura avec les adultes. Il peut agir avec un jeune enfant comme il agirait avec un autre animal (grognements pour le repousser par exemple) sans que cela soit des signes d'agressivité. L'enfant doit apprendre à respecter le chien :

● On ne le touche pas quand il est dans son panier.

● On ne le touche pas quand il mange.

● On l'appelle toujours par son prénom avant d'entrer en contact physique avec lui.

● On ne le surprend pas.

● On ne l'embrasse pas sur la tête ou sur le museau, on ne lui met pas les mains sur les yeux.

● On ne lui fait pas mal, on ne tire pas la queue, les oreilles etc.

On ne laisse pas un enfant seul dans une pièce avec un chien que l'on ne connait pas encore vraiment.
D'autre part on ne laisse jamais un enfant tenir un chien en laisse, c'est un adulte qui doit assurer la promenade.


Votre responsabilité est engagée si...

● Votre chien blesse une personne ou un autre animal, même s'il n'a fait que répondre à une provocation.

● Commet des dégâts sur la propriété d'autrui.

Vous devez donc le tenir en laisse dans les lieux publics. Le tenir en laisse dans des lieux où il peut croiser d'autres animaux (parcs, chemins de randonnée, lieux de promenade...). Vous devez vous assurer que la clôture de votre jardin ne comporte pas de trous (même petits), qu'elle soit suffisamment haute pour votre chien, que le portail ne reste pas ouvert. Vous ne devez pas laisser votre chien seul au jardin s'il est fugueur ou s'il est agressif envers les humains ou les autres animaux. N'hésitez pas à conduire votre chien en club d'éducation canine afin qu'il apprenne rapidement et efficacement les rudiments de l'éducation. N'hésitez pas à vous référer à un comportementaliste si votre chien présente un comportement déviant.


Apprendre la propreté

Les précautions avec un adulte sont les mêmes qu'avec un chiot :

Sortir à l'extérieur sans jeu ni sollicitation le chien après qu'il a mangé, bu, joué, au réveil, après une sieste. Attendre parfois 30 minutes avant qu'il ne fasse ses besoins et le féliciter grandement après qu'il les a fait.

Le chien va trouver un endroit du jardin où il préfèrera faire ses besoins, le conduire là-bas en priorité. Certains chiens n'aiment pas qu'on les regarde quand ils font leurs besoins, ne pas le suivre de trop près, le surveiller du coin de l'œil.

Lorsque vous le sortez pour faire ses besoins employez une phrase clé à chaque fois : "on va faire pipi". Si le chien ne fait pas en liberté, mettez-le en laisse (longue), cela l'aidera à se concentrer sur sa mission. Si des malpropretés sont constatées dans la maison après une absence, sortir le chien de la pièce et nettoyer hors de sa vue avec du vinaigre blanc (la javel ou autres produits nettoyants chimiques incitent le chien à refaire au même endroit).